Burkina Faso : L’activiste Anaïs Drabo repose au cimetière municipal de Gounghin

A LA UNE BURKINA FASO COUPLE CULTURE ECONOMIE INTERNATIONAL POLITIQUE SOCIETE SPORT TERRORISME

Décédée des suites d’un accident de la circulation sur l’axe Bobo-Dioulasso-Ouagadougou le mercredi 6 juillet, Anaïs Drabo a été conduite à sa dernière demeure ce jeudi 7 juillet 2022 au cimetière municipal de Gounghin à Ouagadougou.

Après la levée du corps au camp militaire Sangoulé Lamizana à 14h où elle a été décorée à titre posthume chevalier de l’ordre du mérite de la santé et de l’action sociale, la dépouille mortelle de l’illustre disparue rejoint le cimetière pour sa mise en terre aux environs de 16 heures, en compagnie d’une foule compacte et silencieuse.
A la morgue du camp militaire, le cercueil drapé des couleurs nationales était posé sur une civière, le rythme de la fanfare militaire révélant la grandeur de « l’amazone de Sourou ». Sous les stands, s’abritaient des personnalités politiques, des acteurs de la société civile, des amis, des proches et parents. Tous, sont venus pour faire un adieu à cette femme politiquement engagée et tragiquement emportée par la faucheuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.