Le Pr. Charlemagne OUEDRAOGO plaide auprès du Chef de File de L’opposition politique burkinabè, Eddie KOMBOÏGO, pour une adhésion de ses militants à la vaccination contre la Covid-19

Le Chef de File de L’opposition politique burkinabè, Eddie KOMBOÏGO, a accordé dans cette matinée du lundi une audience au Ministre burkinabè en charge de la Santé, Pr. Charlemagne OUEDRAOGO, au siège du CFOP-BF à Ouagadougou.

Les échanges ont principalement porté sur :  » Le point sur la campagne de vaccination contre la COVID-19 et son exposé sur les arguments en faveur de ladite vaccination. »

Le Ministre burkinabè en charge de la Santé, Pr. Charlemagne OUEDRAOGO expliquant le motif de son audience

A l’issue de l’audience le Pr. Charlemagne OUEDRAOGO a déclaré être venu faire le point de la Covid-19 à ce jour dans notre pays, expliquer les stratégies du ministère pour la lutte contre cette maladie et demander l’accompagnement du Chef de File de L’Opposition Politique au Burkinabè, Eddie KOMBOÏGO pour une adhésion de ses militants à la campagne de vaccination contre cette maladie.

 » Nous sommes venus faire le point de la Covid-19 au Chef de File de L’Opposition Politique au Burkina Faso, et souhaité qu’ils puissent nous accompagner à travers la sensibilisation de leurs militants pour une adhésion massive à la vaccination contre la Covid-19. Nous avons déjà pris notre dose du vaccin d’AstraZeneca et dans les jours à venir nous aurons d’autres vaccins qui viendront également dans la lutte contre la Covid-19 tels que le Vaccin américain Johnson and Johnson et le vaccin chinois Sinopharm. Nous souhaitons que le Chef de File de L’Opposition Politique, Eddie KOMBOÏGO puisse plaider auprès de ses militants pour leur adhésion, afin que dans les jours à venir, ils nous invitent eux-mêmes pour qu’on vienne les vacciner contre cette maladie qui met à mal l’économie de notre pays.  » a-t-il déclaré !

Le chef de file de L’Opposition Politique Burkinabè, Eddie KOMBOÏGO répondant le ministre, Pr. Charlemagne OUEDRAOGO

Quant au chef de file de L’Opposition Politique Burkinabè, Eddie KOMBOÏGO, tout en promettant de discuter avec les autres partis de l’opposition affiliés au cadre de concertation, il a également insisté sur un bon diagnostic sur les qualités des vaccins par rapport à la santé des burkinabè.

 » Nous avons attentivement écouté votre exposé et nous espérons que vous prenez le soin de vérifier la qualité des vaccins qui viennent dans notre pays. Si vous vacciner les populations et qu’il y a après des conséquences, nous n’allons pas vous laisser. Et pour les différents vaccins énoncés, nous allons discuter au sein du cadre de concertation et vous aurez dans les jours à venir notre position. », a-t-il affirmé !

Une vue de l’assistance.

Fresh_Burkina, les nouvelles fraîches d’ici et d’ailleurs

www.freshburkina.com

Articles similaires

Laissez un commentaire